Eurovéloroute 6 : une passerelle pour plus de sécurité

Crédit : Lionel Georges

Mardi 1er décembre, jour de pose de la passerelle

Installée en décembre à L’Isle-sur-le-Doubs, une passerelle permettra un accès sécurisé pour les cyclistes qui rejoignent le centre de la commune. Cet aménagement de l’EuroVéloroute 6 s’inscrit dans le cadre de la politique cyclable du Département votée en juin dernier.

D’une longueur de 25 mètres et large de trois mètres, la passerelle en aluminium devrait être installée en décembre après six semaines de construction. Ce nouvel équipement assure la liaison douce entre la RD29 et la presqu’île, ce qui permet d’éviter aux usagers de l’EuroVéloroute 6 (EV6) de passer par le carrefour étroit entre les routes départementales 29 et 683.

La première phase de la politique cyclable du Département votée en juin

D’un montant global de 206 295 euros, dont 41 259 euros de subvention régionale, cette passerelle constitue la première phase d’aménagement cyclable, sous maitrise d’ouvrage départementale, de la politique cyclable du Département votée en juin dernier, pour un montant de 34,5 millions d’euros. Le Département a en effet voté un plan, en concertation avec les collectivités locales, pour équiper tout le territoire d’ici 2026 de 2 000 km de voies mode doux, alors que le Doubs n’en compte pour le moment que 800.

Travaux démarrés à Colombier-Fontaine

À Colombier-Fontaine, égale­ment sur le parcours de cet itinéraire cycliste européen qui relie Nantes à Budapest, les travaux ont démarré début novembre. D’importants amé­nagements seront réalisés durant l’année 2021 entre cette commune et Dampierre-sur-le-Doubs pour permettre à terme aux cyclistes et aux pro­meneurs de l’EV6 d’emprunter une voie sécurisée, quasiment sans quitter les berges du canal et du Doubs.

Rester sur les berges du canal

Aujourd’hui, les cyclistes doivent monter à Étouvans par une route difficile, en par­ticulier quand ils sont chargés ou avec de jeunes enfants. La plupart d’entre eux choisissent d’emprunter la RD126 où cir­culent beaucoup de véhicules, notamment de nombreux poids-lourds. Après ces travaux, ils relieront Dampierre par les berges du canal, là où se situe actuellement le chemin de halage.

Catherine Cuinet, conseillère départementale du canton de Besançon-5

La sécurité des cyclistes est une priorité pour les élus du Département du Doubs. Une passerelle cyclable va donc être installée sur le canal de l’Isle-sur-le- Doubs afin de rejoindre sans danger l'EuroVéloroute 6 et le centre bourg. Prévue décembre 2020, elle profitera aux Doubiens comme aux touristes en itinérance.

Raphael Krucien, conseiller départemental du canton de Besançon-6

2000 km de voies cyclables qui seront réalisés... en 2026 ! Au-delà de cette bonne nouvelle, comment ne pas déplorer qu'il ait fallu attendre autant pour envisager ces chantiers d'avenir !

Réflexions sur la signalétique

Des études sont en cours sur la signalé­tique des voies mode doux. En ce sens, une équipe de la Direction des routes du Département s’est rendue dans le Nord pour comprendre le fonctionnement des « points nœuds » (photo) déployés en 2019 dans deux intercommunalités proches de la frontière belge. « Ce système, largement déployé au Benelux, utilise le réseau rou­tier existant. Le principe repose non pas sur l’identification de parcours préfinis mais sur une numérotation aléatoire des carrefours. Un numéro est ainsi attribué à chacun des carrefours, devenant un nœud, qui renvoie vers d’autres nœuds. Cela offre plus de liberté, plus de possibi­lités aux cyclistes en ne les enfermant pas dans des boucles prédéfinies. Ils peuvent découvrir la richesse des territoires suivant leurs propres envies et centres d’intérêts », précise Arnaud Pillet, référent politique cyclable au Département. Des concerta­tions avec les collectivités locales sur le sujet débuteront à la fin de l’année 2020.

Dans la même catégorie dans ce numéro :