« Le maximum a été fait pour aider les plus fragiles à passer cette crise »

Deux agents du service dans leur bureau Crédit : Lionel Georges

Sophie Pindeler-Riobé (à droite) est en charge, au côté de Françoise Larrieu, du versement de 8 000 aides tout au long de l’année en faveur des personnes les plus fragiles dans le département du Doubs.

Les agents du service Appui et Ressources de la Direction action sociale - logement - insertion se sont mobilisés rapidement pour permettre aux plus fragiles de surmonter la crise.

« Dès le 17 mars, nous avons fonctionné avec pragmatisme et efficacité. En l’espace de quelques jours chacun de nous était opérationnel pour travailler depuis son domicile. Et grâce à la bonne volonté et à l’investissement tous les agents de la Direction, nous avons pu répondre le plus rapidement possible aux inquiétudes et aux demandes des usagers et de nos partenaires », précise Dany Essenpreis, directeur du service action sociale – logement – insertion au Département du Doubs.

Ainsi, les bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) ont eu leurs droits prolongés jusqu’à la fin de la crise pour « permettre aux personnes fragiles d’avoir un moyen de subsistance approprié pendant le confinement », explique Dany Essenpreis. Les dossiers du Fonds de solidarité logement (FSL) ont également été traités normalement, alors qu’ils n’étaient pas encore tous dématérialisés.

Par ailleurs, en lien avec les directions territoriales, les dispositifs facilitant l’accès aux produits d’alimentation et d’hygiène ont été renforcés.

Pour les Structures d’insertion par l’activité économique (SIAE), les avances pour les subventions 2020 ont été accélérées, ainsi que celles du Fonds européen FSE-Inclusion. En juillet, ces structures auront reçu la totalité des subventions 2020 alors qu’habituellement les versements sont étalés jusqu’à l’automne. « Le maximum a été fait par le Département pour aider ces structures à passer cette période compliquée économiquement pour elles », conclut-il.

Les agents du Département mobilisés durant la crise sanitaire : retrouvez ICI le portrait de Sophie Pindeler-Riobbe (en photo) et de Françoise Larrieu ainsi que celui de plusieurs autres agents du Département.

Dans la même catégorie dans ce numéro :