Pour un déneigement plus écologique des routes

Crédit : Lionel Georges

Sur tout le territoire, le déneigement est organisé autour de 134 circuits différents pour couvrir les 3 700 km de routes départementales.

Les équipes du Département sont mobilisées depuis le 26 octobre et durant tout l’hiver, jusqu’au 6 avril, pour assurer la praticabilité des routes lors des épisodes de neige et de verglas. Un service organisé autour de 134 circuits différents, dont 82 privés, qui s’effectue depuis plusieurs années dans le cadre d’une démarche respectueuse de l’environnement. C’est la raison pour laquelle, après une première expérimentation l’an passé avec une saleuse et des résultats encourageants, le Département déploie cet hiver l’utilisation de la thermologie.

Régler le dosage de sel en temps réel

Quatre engins ont ainsi été équipés de ce système de dosage « intelligent », qui permet de régler en temps réel le dosage de sel en fonction de la température de la chaussée, de celle de l’air et de l’humidité. Une optimisation qui permet d’économiser entre 20 et 30 % de sel, tout en limitant l’impact du déneigement sur la nature. Dans un même objectif d’efficacité, plusieurs des 52 engins actifs de service hivernal sont équipés d’un système de géolocalisation pour disposer de données objectives permettant d’optimiser l’activité.

Comment connaitre l’état des routes du Doubs ?

Inforoute25 comptabilise en moyenne 30 000 visiteurs par saison. Avant de prendre la route, c’est le site d’informations en temps réel à consulter ! Les usagers peuvent y retrouver des cartes très précises avec les conditions de circulation, les zones de travaux, les déviations et les images transmises par 29 webcams (soit dix nouvelles caméras dès cet hiver) pour visualiser l’état des routes. Inforoute 25

 

Le Département, qui a pour compétence l’entretien et la gestion des routes, consacre un budget moyen de quatre millions d’eu­ros par hiver (hors personnel et matériel) à la viabilité hivernale.

Dans la même catégorie dans ce numéro :