Tribunes politiques

Les élus du groupe majoritaire : union de la Droite et du Centre

Le Doubs avec et pour vous

Les élus de la majorité départementale s’en­gagent en faveur du retour à l’emploi, en mettant le travail au centre de la dignité de la personne.

Un accompagnement adapté est plus que jamais nécessaire pour amortir le choc de la crise économique et sociale.

C’est pourquoi la collectivité met tout en œuvre pour que les allocataires du RSA puissent s’insérer sur le marché du travail. Des actions concrètes afin de lutter contre les freins à l’embauche sont menées : forma­tions pré-qualifiantes, santé, logement, numé­rique, mise en place de coachings axés sur les potentialités des personnes…

Le Département du Doubs a aussi couvert l’ensemble du territoire avec des solutions de mobilités (location, achat, réparation, auto-école) et a fait dons de véhicules aux associations partenaires comme la Roue de Secours, en plus du soutien financier.

Par ailleurs le partenariat établi avec la BGE et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat permet un accompagnement dynamique de l’activité des entrepreneurs allocataires du RSA, durement touchés par la crise (étude de marchés, stratégie commerciale…).

Au plus proche du terrain, nous répondons aux enjeux d’aujourd’hui. Nous poursui­vons un soutien accru au secteur associatif de l’aide alimentaire, et avons réabondé le Fonds départemental d’aides aux jeunes de 200 000 € dans le cadre de notre plan d’ur­gence.

Cette crise que nous traversons nous ramène à l’essentiel. Le temps est au partage et à la solidarité. Le Doubs est à vos côtés, auprès de toutes les générations, des familles, mais aussi des territoires, pour le quotidien des habitants. Ainsi 22 M€ en faveur de 532 pro­jets locaux ont été attribués pour des pro­jets de proximité : construction d’une micro-crèche à Meslières, création d’une maison des soignants, destinée aux professionnels de santé à Morteau, création d’un espace intergénérationnel et de jeux accessibles aux personnes à mobilités réduites à Cussey-sur-l’Ognon…

Ensemble, nous portons l’avenir

Christine Bouquin, Françoise Branget, Marie Chassery, Virginie Chavey, Jacqueline Cuenot-Stalder, Catherine Cuinet, Marie-Laure Dalphin, Odile Faivre-Petitjean, Annick Jacquemet, Sylvie Le Hir, Michèle Letoublon, Béatrix Loizon, Florence Rogeboz, Philippe Alpy, Serge Cagnon, Ludovic Fagaut, Philippe Gonon, Jean-Luc Guyon, Denis Leroux, Alain Loriguet, Thierry Maire du Poset, Alain Marguet, Pierre Simon, Michel Vienet, Thierry Vernier.

Les élus du groupe socialiste et divers gauche

Besoin de solidarité

Après le défi « Février sans supermarché », le réflexe de soutenir nos producteurs locaux ne se dément pas : « Place du local » à Etupes, « Cœur paysan » à Sochaux ou au Marché de Pugey, par exemple ! Ces évènements participent à l’attractivité des villages, des centre-bourgs, c’est un enjeu majeur.
Les ménages montrent l’exemple, mais le Département ne devrait-il pas également intensifier la commande publique locale pour ses besoins en fournitures de toutes sortes ?

Le vivre-ensemble, ce sont aussi toutes ces actions nées des confinements, qui révèlent le plus beau de l’âme humaine et rendent la vie plus douce : déjeuners solidaires avec des étudiants, groupes WhatsApp d’entraide entre voisins, coups de main dans les EHPAD…
Certains transformeront cette aide ponctuelle en engagement durable, nous les y encou­rageons ! En cela, cette terrible période est porteuse d’avenir.

Le besoin de solidarité s’est d’ailleurs traduit par de nouveaux recrutements (notamment féminins) chez les pompiers. Pour se sentir utile, rien de mieux en effet que devenir pom­pier volontaire. N’hésitez pas à aller frapper à la porte de votre Centre de secours !

Donnons du sens à notre quotidien, à nos échanges, tissons de nouveaux liens.
Le printemps nous invite aussi à trier, ranger nos maisons et donner ! Si les traditionnels vide-grenier ne sont pas organisés, le réem­ploi reste d’actualité. Cela peut faire des heu­reux, et aider…

Besoin de légèreté, de gaieté

Après un hiver marqué par la crise sanitaire, ça y est, la belle saison pointe le bout de son nez.
Il est temps de se ressourcer et (re)découvrir notre territoire. Véloroute, Mont Bart, forêt de Chailluz, Roche du Mont, et bien sûr tous les Espaces Naturels Sensibles, pas moins de 17 sont ouverts au public à travers le territoire !

Profitons et veillons à ce que ce printemps soit bénéfique à chacune et chacun – com­merces de proximité, fruitières, artisans ou entreprises du label Made in Chez Nous, soutenons-les !

Groupe Le Doubs Au Cœur : David Barbier, Frédéric Barbier, Christine Coren-Gaspéroni, Claude Dallavalle, Magali Duvernois, Gérard Galliot, Philippe Claudel, Raphaël Krucien, Géraldine Leroy, Rémy Nappey, Danièle Nevers, Martine Voidey.