Tribunes politiques

Unis pour le Doubs

Au lendemain du confinement et d’une crise sanitaire sans précédent qui a atteint chacun d’entre nous, les élus du Département du Doubs ont voté à l’unanimité un plan départemental d’urgence de 20 M€ qui apporte les aides nécessaires et réconfortantes pour les secteurs fortement impactés : les solidarités humaines notamment les EHPAD et services d’aides et d’accompagnement à domicile, le tourisme, la culture, la vie associative, et plus globalement pour nos concitoyens inquiets.

Les élus de la majorité ont su tenir leur promesse de désendettement et de saine gestion – constitution d’une épargne brute de 67.6 M€, un encours de la dette en très forte diminution, une capacité de désendettement améliorée (3.4 années) – leur permettant de répondre avec réalisme aux enjeux de la crise.

Le Département du Doubs, grâce à son plan de continuité des services et la mobilisation sans faille de ses agents, a fait preuve d’une réactivité exceptionnelle pendant cette période de crise sanitaire. L’actualité a prouvé la force de l’échelon départemental, démontrant une proximité incontestable avec ses habitants et les acteurs de notre territoire.

L’activité départementale reprend, fidèle à sa feuille de route C@P 25 : investissements soutenus en faveur des routes, soutien accru aux projets de territoire, continuité des travaux de modernisation des collèges, fin du déploiement du FttH en 2022, mise en oeuvre effective de la Maison départementale de l’habitat… Et avec de nouveaux projets : projet territorial en santé mentale, poursuite des réflexions sur le site de Métabief…

Dans de nombreux domaines, pour tous, et dans tous les territoires, le Département du Doubs sera à vos côtés aujourd’hui et demain.

Les élus du groupe majoritaire : union de la Droite et du Centre : Christine Bouquin, Françoise Branget, Marie Chassery, Virginie Chavey, Jacqueline Cuenot- Stalder, Catherine Cuinet, Marie-Laure Dalphin, Odile Faivre-Petitjean, Annick Jacquemet, Sylvie Le Hir, Michèle Letoublon, Béatrix Loizon, Florence Rogeboz, Philippe Alpy, Serge Cagnon, Ludovic Fagaut, Philippe Gonon, Jean-Luc Guyon, Denis Leroux, Alain Loriguet, Thierry Maire du Poset, Alain Marguet, Pierre Simon, Michel Vienet, Thierry Vernier.

La pandémie dans le Doubs

Notre département a été particulièrement éprouvé. On pense aux familles, qui après des semaines sans se voir le peuvent désor­mais, tout en respectant des règles de sage précaution (pas d’embrassades). Nous avons une pensée également pour celles qui ont perdu un proche sans pouvoir le voir ni pratiquer les rites de l’adieu, et feront sans doute une cérémonie durant l’été.
Au coeur de la crise, l’aérodrome de Cour­celles les Montbéliard, auquel le départe­ment contribue financièrement, a montré toute son utilité avec les évacuations de nombreux malades, et le Laboratoire vétéri­naire a joué un rôle de première ligne pour les tests Covid, dans le cadre d’un partena­riat public privé intéressant.
Nos EHPAD se sont adaptés du mieux pos­sible, dans l’urgence. Tout comme nos col­lèges, mais nous réfléchissons d’ores et déjà à la suite : quelles améliorations possibles pour les cours à distance quand c’est néces­saire, par exemple.
On pense à toutes les conséquences écono­miques de la crise : faillites, licenciements, salaires en baisse, difficultés sociales, familles qui ont ou vont solliciter nos Centres Médico-Sociaux. Nous avons donc voté pour le Plan d’Urgence économique et sociale, après avoir contribué à la réflexion lors d’échanges pendant le confinement. Ce Plan prévoit notamment des actions nouvelles contre l’isolement des personnes âgées, et que soient mieux reconnus les Aides à domicile.

Félicitations aux agents du Département : réaliser ce Plan dans des conditions de tra­vail particulières était un beau défi, qu’ils ont relevé.

Cette crise met en lumière la nécessité absolue de revenir aux circuits courts, de fabriquer ici ce qui sera consommé ici et l’intérêt du label J’veux du local. On peut cet été (re)découvrir « chez nous » avec un « Doubs séjour » pour 2 personnes ou plus à un prix attractif : nuit en hôtel/chambre d’hôtes/village vacances, dîner comtois + petit-déjeuner, entrées dans 2 sites de loisirs ou musées incontournables du Doubs !

Les élus du groupe socialiste et divers gauche : Groupe Le Doubs Au Coeur : David Barbier, Frédéric Barbier, Christine Coren-Gaspéroni, Claude Dallavalle, Magali Duvernois, Gérard Galliot, Philippe Claudel, Raphaël Krucien, Géraldine Leroy, Rémy Nappey, Danièle Nevers, Martine Voidey.