La feuille de route du Pôle Courbet

Photo : Lionel Georges

Benjamin Foudral, conservateur du Pôle Courbet, lors d’une conférence en septembre 2020 à la ferme de Flagey.

Conservateur du Pôle Courbet, Benjamin Foudral présente le PSC, Projet scientifique et culturel, qui sera développé ces cinq prochaines années pour le musée d’Ornans, la ferme de Flagey, l’Atelier du peintre et les sentiers de découverte.

« Après les célébrations du Bicentenaire de la naissance du peintre qui ont été une vraie réussite avec 70 000 visiteurs, ce qui est considérable, il est important qu’une cohérence soit donnée à l’ensemble des sites liés à Courbet. Chacun d’eux doit être redessiné, réaffirmé afin d’avoir un rayonnement local, national mais aussi international.

C’est ainsi que les travaux de modernisation en cours au musée Courbet (réouverture cet été) sont l’occasion de repenser le parcours permanent, notamment avec la mise en place d’une stratégie numérique. Y seront adjoints trois nouveaux dépôts d’œuvres du peintre, prêtées par le musée d’Orsay pour les cinq ans à venir, et c’est une première. Déjà notre partenaire privilégié depuis plusieurs années, le musée parisien renouvelle sa volonté de travailler avec le Pôle Courbet par la signature prochaine d’une convention entre les deux institutions.

Parallèlement, l’Atelier du peintre, en cours de rénovation, ouvrira lui aussi cet été. Ce lieu exceptionnel, dont le plafond a été peint par le maître lui-même, sera ouvert aux visites sur réservation pour préserver sa conservation. De nombreux projets très concrets sont en réflexion et une programmation est déjà prévue jusqu’à 2024, à commencer par celle de la réouverture : “Courbet-Picasso : révolution” ».

Tout savoir sur le Pôle Courbet ICI

Tout savoir sur le Pôle Courbet ICI

Dans la même catégorie dans ce numéro :