La marqueterie, un voyage au cœur du bois

Photo : Mickaël Sire

François Jacquot, marqueteur d'art, en pleine création.

Dans son atelier de Charquemont, François Jacquot, marqueteur d’art, réalise des créations originales en assemblant et collant de fines feuilles de bois. Il restaure également du mobilier ancien selon des techniques traditionnelles.

« J’ai appris sur le tas, sur le tard et ce n’est pas fini. » En écoutant François Jacquot, on comprend que la marqueterie est une affaire de passion et de patience. Le quinquagénaire, habitant de Charquemont, a découvert cet artisanat d’art si particulier il y a une vingtaine d’années : « je suis tombé en arrêt lors d’une exposition. » Celui qui était à l’époque assureur part alors se former dans les ateliers de marqueteurs expérimentés. Il s’initie aux techniques traditionnelles – certaines remontent au 17e siècle – pour réaliser des décors avec des placages de bois, des feuilles de 0,6 millimètres d’épaisseur, de différentes essences : érable, chêne, noyer, merisier, hêtre, palissandre, acajou… Figuratifs ou géométriques, des motifs sont découpés au couteau ou à la scie puis minutieusement assemblés. « Cela ressemble à un puzzle », compare François Jacquot qui joue avec la diversité de couleurs et d’effets offerte naturellement par le bois.

Des colles et vernis naturels

Le décor est ensuite collé sur un support et recouvert d’une cire ou d’un vernis. L’artisan n’utilise que des ingrédients naturels, comme la colle de poisson ou la gomme-laque, une résine issue de la sécrétion d’une cochenille. Il prépare lui-même ses produits en suivant, au gramme près, les recettes consignées dans ses cahiers. Boîtes à musique, coffrets à bijoux, tableaux : les trois-quarts de l’activité de l’atelier « Voyage au coeur du bois », ouvert en 2010, sont consacrés à la création d’objets décoratifs. François Jacquot réalise également des travaux de restauration de mobilier contenant des éléments de marqueterie. « C’est ce qui prend le plus de temps mais c’est un autre plaisir. Quand on est devant une pièce ancienne, c’est une émotion inimaginable, confie-t-il. Et une grande responsabilité car il ne faut pas la dénaturer. » François Jacquot participera au marché de Noël de Morteau du 10 au 31 décembre.

Pour le contacter : Tél. 06 24 35 32 83 ; jacquotfrancois@sfr.fr ; page Facebook : Voyage au cœur du bois.

Dans la même catégorie dans ce numéro :