Liberté d’expression : théâtre, musique et ombres chinoises au collège de Pouilley-les-Vignes

Photo : Jack Varlet

Une classe de 4e du collège de Pouilley-les-Vignes a créé en une semaine un spectacle avec la compagnie du Colibri autour de la liberté d’expression.

Vendredi 23 septembre, une classe de 4e du collège Georges Pompidou de Pouilley-les-Vignes présentait à ses camarades le fruit de son travail avec la compagnie du Colibri sur le thème de la liberté d’expression. Cette création est une des actions du Département du Doubs pour rendre hommage dans les collèges à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie victime du terrorisme en octobre 2020.

« Je leur ai donné le début de l’histoire : nous sommes en 2035, un dictateur a pris le pouvoir. Ils devaient inventer la suite et ils sont allés bien plus loin que je ne l’avais imaginé », raconte Olivier Bourcet, le metteur en scène, de la compagnie du Colibri. En costumes, sur des musiques créées avec les jeunes par Emmanuel Trégouët, avec parfois des ombres chinoises dans le décor… Chacun des 23 élèves de la 4eF se relaie sur scène pour expliquer les raisons pour lesquelles il s’est retrouvé dans un “camp de reconditionnement” : « pour avoir écouté de la musique, chanté, fait du sport ou encore pour avoir parlé une langue étrangère ou pratiqué une autre religion… ».

« Un bel hommage ! »

Ils évoquent la délation, les conditions difficiles de détention, le Guide Suprême et « ceux qui interdisent mais qui ont le droit de tout faire ». La plupart des récits parlent aussi de l’amour et du manque de leur famille, de l’amitié et de la solidarité à l’intérieur du camp. « J’ai immédiatement été motivée pour faire participer nos élèves à cette résidence artistique sur la liberté d’expression. C’est un sujet essentiel et un bel hommage ! », précise Sophie Yameogo, professeur de français au collège de Pouilley-les-Vignes. Le Département a attribué 30 000 euros à trois compagnies artistiques -Le Colibri, BRRFTTTT et Ciconia Théâtre- pour ces créations en hommage à Samuel Paty dans les collèges du Doubs via des résidences d’artistes en septembre et octobre 2022.

Dans la même catégorie dans ce numéro :