Mission adoption : un soutien pour consulter son dossier de placement

Photo : Lionel Georges

Christine Merlé, psychologue à la Mission adoption du Département, prend autant de temps que nécessaire pour accompagner la personne dans cette réappropriation de son histoire.

« Je ne me rappelle de rien », « J’ai été placé, pourquoi ? » Des phrases que Christine Merlé, psychologue à la Mis­sion adoption du Département, entend fréquemment en consultation. C’est à ses côtés, si elles le souhaitent, que les personnes placées dans les services de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) du Doubs peuvent consulter leur dossier de place­ment. Une aide et un soutien précieux car il n’est pas toujours facile d’être seul à la lecture de son histoire.

« La forme de rédaction des renseigne­ments, les prises en charge sociales et éducatives ont beaucoup évolué au cours des dernières décennies, explique la psychologue. Il arrive parfois que des demandeurs découvrent l’existence de frères et soeurs, de parents qu’ils igno­raient, les motifs de placement dont ils n’en avaient saisi ni la cause ni la finali­té. Ce pourquoi nous proposons toujours des entretiens pour leur permettre d’être accompagnés dans leur démarche ».

Comprendre pour avancer

Il s’agit en effet d’un moment émotionnel intense où les personnes sont confron­tées à une partie de leur histoire, qu’elles identifient peu ou mal et qui est en général douloureuse. Christine Merlé rassemble et lit l’intégralité du dossier avant la rencontre et prend autant de temps que nécessaire pour permettre à la personne de s’expri­mer sur son vécu et l’accompagner dans cette réappropriation de son histoire. Elle lui proposera si nécessaire, d’entamer une démarche thérapeutique.

« Certains arrivent très en colère, d’autres semblent indifférents. Comprendre les aide à avancer mais entreprendre cette recherche qui touche aux racines n’est jamais anodine ».

Si la psychologue donne accès à tout ce qui touche à l’ASE du Doubs, elle envoie le dossier à ses collègues si le deman­deur habite une autre région. Parfois aus­si, les histoires sont imbriquées avec les départements voisins : là encore, Chris­tine Merlé conseille de prendre attache avec les services des Départements concernés.

Depuis 2018, les demandes de consulta­tion oscillent entre 50 et 65 annuellement.

LE SAVIEZ-VOUS ? Les élus du Département ont voté à l’unanimité en 2021 un vaste plan en faveur de l’enfance et de la famille de 12 millions d’euros pour de multiples actions telles qu’une large extension de l’offre d’accueil en matière de protection de l’enfance – 169 places créées d’ici 2025 – et davantage de moyens pour la prévention dans le cadre de la Stratégie nationale de protection de l’enfance.

Pour contacter la Mission adoption du Département : 03 81 25 86 35 ou 03 81 25 86 46 ; adoption@doubs.fr

Dans la même catégorie dans ce numéro :