Parc naturel régional du Doubs Horloger : après la naissance, place à l’action !

Photo : Lionel Georges

Yannick Nancy, directeur du PNR et Denis Leroux, président du PNR, du Syndicat mixte du pays horloger et vice-président du Département.

Samedi 4 septembre 2021, la création du Parc naturel régional (PNR) du Doubs Horloger était officialisée. Une labellisation qui ouvre de grandes ambitions pour un territoire authentique et dynamique.

La naissance de ce 57e Parc naturel régio­nal (PNR) en France, le 4e en Bour­gogne-Franche-Comté et le seul dans le Doubs, marque la concrétisation de près de 15 ans de travail et de concertation auxquels environ un millier de personnes ont participé, « avec un engagement des élus qui étaient là à 100 % », précise Denis Leroux, pré­sident du PNR, du Syndicat mixte du pays horloger et vice-président du Département. Un Parc né par ailleurs de la volonté du Département du Doubs, de la Région Bour­gogne-Franche-Comté, de l’État, de l’Europe, des six Communautés de communes et des 94 communes qui le composent.

32 actions identifiées

Ce travail partenarial a abouti à la rédaction de la charte du PNR avec, pour les 15 pro­chaines années, 32 actions identifiées visant à améliorer la préservation des patrimoines naturels, paysagers, architecturaux et cultu­rels, à gérer les problématiques d’urbanisme et de mobilité, à accompagner la profession agricole et sylvicole dans un contexte de tran­sition climatique et écologique, ou encore à lutter contre le changement climatique. « Avec plus d’un million d’euros de budget et un suivi régulier sur trois ans, nous avons dû établir un plan d’action avec dix mesures phare. D’ores et déjà des actions ont démarré comme la planta­tion de haies avec la fédé­ration des chasseurs ou un programme d’éducation à l’environnement avec le CPIE (Centre permanent d’initiatives pour l’envi­ronnement) », expliquent Denis Leroux et Yannick Nancy, directeur du PNR.

« Notre enjeu : faire vivre son nom »

L’enjeu désormais est d’associer toutes et tous à cette dynamique, que chacun s’approprie la charte et ce PNR, et en particulier les plus jeunes. « Le slogan des PNR est d’ailleurs convaincre plutôt que de contraindre et l’une de leurs grandes missions, l’éducation au ter­ritoire et la sensibilisation à l’environnement en priorité des jeunes générations », rappelle Yan­nick Nancy. À ses côtés, l’équipe du Parc est ainsi dans les « starting-blocks » pour déployer communication et actions, en lien avec les partenaires et acteurs locaux, et pour faire connaître le Haut-Doubs. « La marque PNR, c’est aussi une garantie pour des produits, des savoir-faire, pour les entreprises… », fait remar­quer Yannick Nancy. Et de conclure : « Notre enjeu est de donner corps à ce Parc et de faire vivre son nom, le Doubs Horloger ».

Vendredi 10 septembre, Christine Bouquin, présidente du Département, et Denis Leroux, président du Syndicat mixte du Pays Horloger et vice-président du Département, ont présenté aux Fontenelles les objectifs de ce nouveau Parc naturel régional (PNR), dont la création a été officialisée mardi 4 septembre par un décret du Premier ministre.

Denis Leroux, vice-président du Département et président du PNR du Doubs Horloger

« Culture, sport, mobilité, économie… le PNR est un outil à faire des projets pour un territoire durable. C’est une terre d’expérimentations et d’innovations, qui vont être menées avec les partenaires comme le Département. Pouvoir mettre tout le monde autour de la table, c’est la force de ce PNR. »

Le site du Syndicat mixte à découvrir ICI

 

Article sur la présentation du Parc naturel régional vendredi 10 septembre aux Fontenelles dans les actualités du Département

Dans la même catégorie dans ce numéro :