un accompagnement de santé solidaire avec la Croix-Rouge

Photo : Mickaël Sire

Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs et Patrick Leblois, président départemental de la Croix-Rouge française (à sa droite), entourés de Ludovic Fagaut, vice-président du Département en charge de l’insertion et du retour à l’emploi ainsi que de l’équipe de l’association, après la signature de la convention lundi 30 mai 2022 à Besançon.

Un partenariat vient d’être signé entre le Département du Doubs et la Croix-Rouge pour offrir un accompagnement santé de qualité aux personnes en insertion et notamment aux allocataires du Revenu de solidarité active (RSA). Objectif : leur permettre de retrouver ensuite le chemin du retour à l’emploi.

« Tout est parti d’un constat, explique Adeline Simonin, directrice adjointe du service action sociale, insertion et logement au Département. Les personnes éloignées de l’emploi, qui ont du mal à y revenir ou à y accéder, ont aussi souvent une problématique liée à la santé. Il peut s’agir d’un problème d’ouverture de droits, de pathologies physiques, d’une souffrance psychique, d’addictions ou de maladies plus lourdes. Ces personnes en souffrance sont souvent davantage isolées et ont des difficultés à s’inscrire dans un parcours de soins, ce qui compromet leur insertion professionnelle ».

Pour s’engager dans un parcours de soins suivi dans la durée, ces publics auront accès, dès la rentrée de septembre 2022, via les travailleurs sociaux, au savoir faire de la Croix-Rouge dans les Centres médico-sociaux (CMS) du Doubs. Une convention de 18 mois, signée avec la Croix-Rouge du Doubs vient d’être dotée par le Département d’une enveloppe de 210 000 euros.

« Expérimental aussi pour la Croix-Rouge »

Première porte d’entrée au futur parcours de soins, des professionnels assureront dans les CMS diagnostics, ouvertures de droits, entretiens afin de mobiliser ensuite les outils et ressources médicales du territoire. « C’est un vrai besoin que de prendre en charge des gens qui sont hors des circuits médicaux, commente Patrick Leblois, président départemental de la Croix-Rouge française. Ce partenariat avec le Département, au cœur des CMS, est complémentaire de notre offre actuelle, dans notre Centre d’accueil santé-social à Besançon et de notre projet de création d’un cabinet médical mobile. C’est aussi expérimental pour la Croix-Rouge en France. Nous allons embaucher 2,5 équivalents temps plein qui se déplaceront dans les différents CMS. »

Dans la même catégorie dans ce numéro :