Expressions des groupes politiques

Les élus du groupe majoritaire union de la Droite, du Centre et de la société civile

Le Doubs : territoire d’innovation

Nous avons à cœur d’élaborer des politiques départementales innovantes et audacieuses pour répondre au mieux aux préoccupations quotidiennes des Doubiennes et Doubiens, c’est la tâche que vous nous avez confiée et nous y sommes pleinement engagés.

Début février, la première « botte de paille » pour le futur collège de Bethoncourt a été posée. Sa conception avec des matériaux novateurs permettra à ce bâtiment de 8 700 m² de produire plus d’énergie qu’il n’en consom­mera. Une innovation majeure qui répond aux préoccupations environnementales.

Nos aînés, au même titre que nos collégiens, méritent notre attention. Le projet de « l’EHPAD » des Portes du Haut Doubs, qui sera réali­sé sur la commune de Valdahon, préfigure le futur modèle de prise en charge de nos seniors avec une approche résolument innovante et l’ambition de constituer une référence au niveau national.

Cet engagement sur le logement adapté se poursuit avec une offre entre le maintien à domicile et le placement en institution. L’ha­bitat inclusif sera développé avec l’objectif de créer 400 places sur le mandat.

Pour les plus jeunes, le Département sera innovant pour l’accueil des enfants qui lui sont confiés avec la création de deux villages d’enfants. Les appels à projet lancés en ce début d’année contribueront à améliorer nos possibilités d’accueil pour ces enfants afin de leur offrir un cadre de vie serein.

Convaincus que la dignité de tous passe par l’emploi, nous nous engageons également d’une manière volontaire sur le front de l’em­ploi avec le premier « Salon des Recruteurs » le mardi 22 mars à Micropolis. Plus de 80 entre­prises du secteur de Besançon et alentours présentes : l’occasion pour les bénéficiaires du RSA et demandeurs d’emploi d’être en relation directe avec les employeurs.

Notre majorité est à l’œuvre ! L’humain est au cœur de nos préoccupations et nous menons nos politiques publiques avec déter­mination, à votre service et pour le dyna­misme de notre territoire.

Christine BOUQUIN, Philippe ALPY, Bruno BEAUDREY, Olivier BILLOT, Priscilla BORGERHOFF, Marie-Paule BRAND, Jacqueline CUENOT-STALDER, Marie-Laure DALPHIN, Ludovic FAGAUT, Chantal GUYEN, Jean-Luc GUYON, Annick JACQUEMET, Denis LEROUX, Patricia LIME-VIEILLE, Béatrix LOIZON, Valérie MAILLARD, Thierry MAIRE DU POSET, Christian METHOT, Florence ROGEBOZ, Serge RUTKOWSKI, Géraldine TISSOT-TRULLARD, Thierry VERNIER, Michel VIENET, Romuald VIVOT.

Les élus du groupe « Le Doubs social, écologique et solidaire »

« Circulez, il n’y a rien à voir »

Au Conseil départemental, la majorité laisse entendre que tout va pour le mieux. « Rassu­rez-vous on gère, circulez il n’y a rien à voir », pourraient-ils répéter en chœur. Une posture de repli, voire de déni, qui peut poser question.

Par exemple, quand un proche collaborateur de la majorité est suspecté de détourner l’argent public de l’ADAT, une agence départementale, que se passe-t-il ? On focalise sur une faute individuelle, on commande une étude parcel­laire d’un cabinet privé dont on peut s’interroger sur la partialité mais qui ne peut que constater à mots feutrés de graves dysfonctionnements. Mais qu’en est-il de l’organisation qui a laissé faire une telle dérive ? Indépendamment de l’enquête judiciaire, le choix entre transparence et opacité est entre les mains de la majorité.

Et concernant l’urgence environnementale, le Doubs entre tardivement dans la bataille en mobi­lisant les services pour acter d’ici à la fin de l’année un plan de transition climatique. Mais aux élus qui déclarent être des petits colibris faisant leur part, nous rétorquons qu’une collectivité de 540 000 habitants, qui pilote un budget de 616 millions € et 2300 agents, ne peut pas se satisfaire d’une action a minima. Plutôt que de ne verdir qu’en surface, sur les seuls activités et bâtiments du Département, nous pensons qu’il est absolument nécessaire d’impulser une transition à l’échelle du territoire et de s’associer à l’ensemble des autres acteurs déjà engagés.

Damien CHARLET, Monique CHOUX, Christine COREN-GASPERONI, Claude DALLAVALLE, Marie-Christine DURAI, Magali DUVERNOIS, Jeanne HENRY, Raphaël KRUCIEN, Géraldine LEROY, Albert MATOCQ-GRABOT, Georges UBBIALI, Aly YUGO.

Les élus du groupe « Ensemble pour le Doubs »

Vers l’emploi pour tous

Le chômage est à son plus bas niveau depuis 2008, grâce à des politiques publiques effi­caces : soutien pendant la pandémie, réindus­trialisation du pays, promotion de l’apprentis­sage. Des entreprises investissent chez nous, l’optimisme est de mise.

Il reste à revaloriser les salaires et certains métiers afin de pourvoir tous les postes.

Permettre à tous d’avoir un emploi, c’est rendre à chacun dignité et autonomie : l’espoir renaît, le RSA ne doit plus être une fatalité !

Martine VOIDEY et Frédéric BARBIER